top of page

Les certifications nécessaires pour obtenir la nationalité française : TCF et TEF


Vous voilà plongé dans les démarches administratives de la naturalisation. Lieu de résidence, activité professionnelle, intégration à la communauté sont autant de choses auxquelles vous devez penser.

Parmi elles, il vous est également nécessaire de démontrer votre connaissance de la langue française.

Cependant, en cherchant comment faire, vous vous retrouvez face à des dizaines d’abréviations et de sigles qui ne vous aident pas à y voir plus clair.

Pas de panique ! Dans cet article, nous vous présentons le TCF et le TEF. Ce sont les deux seuls tests dont vous aurez besoin pour obtenir la nationalité française grâce à une formation FLE.

Nationalité française : quel niveau de français est nécessaire ?

En France, la nationalité est décernée aux personnes justifiant d’un niveau B1 oral et écrit de français ou supérieur.

Pour rappel, le niveau B1 est un échelon du CECRL, ou cadre européen commun de référence pour les langues. Il est le premier niveau des locuteurs dits « indépendants ». En effet, ces locuteurs sont capables de comprendre et de produire des discours simples sur des sujets familiers.

Obtenir le niveau B1 en français vous permettra donc de vous autonomiser socialement, mais aussi professionnellement.

Néanmoins, certaines personnes n’ont pas à prouver leur maîtrise du français.

D’une part, ces exceptions concernent les personnes au moins âgées de 70 ans et résidant en France depuis 15 ans. D’autre part, les personnes ayant réalisé leurs études dans un pays francophone sont également dispensées de fournir cette attestation. Enfin, les personnes ne pouvant physiquement pas attester de leur niveau ne sont pas contraintes de le faire.

Comment attester de son niveau de français ?

Plusieurs documents peuvent témoigner d’un niveau B1 de français.

D’abord, si vous êtes détenteur du brevet (Diplôme national du brevet) ou son équivalent pour l’insertion le certificat de formation générale (CFG), votre niveau de français est déjà attesté.

Autour de ce sujet, les diplômes français dits de niveau 3 et supérieurs permettent également d’attester de votre maîtrise de la langue : CAP, BEP, DUT, Licence, etc.

Enfin, il existe plusieurs tests et certifications vous permettant d’obtenir la naturalisation. C’est ici qu’interviennent le TCF et le TEF. Nous vous les décrivons chacun.


Qu’est-ce que le TCF ?

Le TCF, ou test de connaissance du français, est, comme son nom l’indique, un test qui évaluera votre maîtrise du français.

Ainsi, cette évaluation aidera à définir vos capacités en français à un moment donné.

Néanmoins, il existe plusieurs déclinaisons du test que vous rencontrerez peut-être : TCF ANF : pour Accès à la Nationalité Française, afin d’obtenir la naturalisation. TCF CRF : pour la Carte de résident en France. TCF TP : pour Tout Public, test pour adolescent et adulte certifiant le niveau de français. TCF DAP : pour Demande d’Admission préalable, nécessaire pour les étudiants étrangers entrant en licence ou dans certaines écoles. TCF Q : pour Québec, tabernacle ! Afin de pouvoir s’expatrier au Québec.

De fait, vous devez vous en douter, il faudra vous concentrer sur le TCF ANF afin d’obtenir la naturalisation.

En effet, chaque version du TCF est plus ou moins longue. Aussi, si la naturalisation est votre principal objectif, vous pouvez très bien ne vous contenter que du TCF ANF.

Comment se déroule le TCF ANF ?

Le TCF ANF s’étend sur 1h50 d’exercices et est noté de 100 à 699 points.

Durant le test, vous passerez 4 épreuves obligatoires correspondant chacune à une compétence de la langue : écouter (compréhension orale, 25 min), lire (compréhension écrite, 45 min), parler (expression orale, 10 min) et écrire (expression écrite, 30 min).

Pour chaque épreuve de compréhension, vous devrez répondre à 29 questions sous forme de QCM (questionnaire à choix multiples). Quant aux épreuves d’expression, elles seront divisées en 3 tâches différentes.

Lorsque vous passez un examen, surveillez la pendule : le temps est limité ! Pour vous y habituer, entraînez-vous avec des tests blancs.

En outre, notez que l’épreuve d’expression orale se déroulera individuellement aux côtés d’un juré qui vous posera des questions.

Au terme du test, selon que vous l’ayez effectué dans un centre agréé ou en ligne, vos résultats vous seront communiqués après 10 à 15 jours.

En obtenant au moins 300 points, votre TCF ANF est « réussi » puisqu’il témoignera d’un niveau intermédiaire B1 en français.

Enfin, vous devriez recevoir une attestation de réussite indiquant la mention : « Pour l’accès à la nationalité française, niveau global B1 : Atteint ».

Cette attestation est valable durant 2 ans. Si vous n’atteignez pas encore les 300 points, vous pourrez repasser le test après 30 jours de délai.

Remarques

Si vous avez déjà passé le TCF TP, TCF Q et TCF pour le Canada ou encore le TCF CRF, leur attestation respective peut remplacer celle du TCF ANF dans vos démarches de naturalisation. Veillez cependant à ce que votre attestation soit toujours valable (2 ans).

De même, si vous avez réussi le DELF (diplôme d’études en langue française) B1-B2 ou le DALF (diplôme approfondi de langue française), vous pourrez utiliser vos diplômes en lieu d’attestation.

A la différence du TCF, les diplômes du DELF et du DALF sont valables à vie.


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page